+33 668302890

contactdietetiquechinoise@gmail.com

7 conseils pour renforcer l’énergie de sa rate en médecine chinoise

Attention, tous ces conseils sont donnés pour améliorer sa santé, mais ne remplacent pas un avis médical en cas de troubles.

Comme je l’avais expliqué dans mon précédent article, la rate est un organe primordial pour le fonctionnement du corps :

Je vais résumer brièvement les fonctions de la rate :

Fonctions de la rate en MTC

  • Gouverne le transport et la transformation ( extraction des essences subtiles des aliments)
  • Gouverne la montée du pur (essence subtile des aliments)
  • Gouverne la production et le transport du sang (contient le sang dans les vaisseaux
  • Est en correspondance avec la pensée , la réflexion

Si l’énergie de la rate est déficiente, nous avions vu que cela pouvait conduire à un ensemble de dysfonctionnements dont voici une liste des principaux :

Principaux dysfonctionnements de la rate

En corrélation avec la liste de ses fonctions, nous avons cette liste des principaux dysfonctionnements :

  • Troubles digestifs, distension abdominale
  • selles molles
  • amaigrissement ou grossissement
  • mucosités, oedèmes
  • éblouissements, vertiges
  • lassitude
  • ptôse
  • diarrhée chronique
  • métrorragie
  • insomnies
  • hématomes spontanés
  • obsessions, idées fixes
  • perte de l’appétit
  • salivation excessive

Bon , nous voyons qu’il peut y avoir une liste assez longue de dysfonctionnements, mais la bonne nouvelle est qu’on peut les éviter en suivants quelques conseils assez simples et pour cela, on va se servir du tableau des 5 éléments:

Tableau des 5 éléments

7 conseils pour renforcer l’énergie de la rate en médecine chinoise

1- Eviter de boire de l’eau avant et pendant les repas

Comme on le voit dans le tableau des 5 éléments, la rate craint l’humidité, c’est pour cela qu’il faut éviter le surplus d’eau au moment de la transformation des aliments ce qui aura pour conséquence d’affaiblir le qi de la rate, et de provoquer des œdèmes.

De cela découle le deuxième conseil :

2-Eviter les aliments trop chargés en humidité

l’excès d’humidification de l’alimentation entraines la production de glaires et de mucosités comme :

  • les produits laitiers
  • les boissons alcoolisés
  • les sucreries
  • les crudités

A l’inverse; d’autres sont considérées comme asséchantes comme la plupart des céréales, les légumes sautés et grillés.

3- Eviter de manger froid

Le couple rate/estomac a besoin que le bol alimentaire soit à la température de 37° pour la transformation des aliments, si les aliments sont froids, la rate dépensera de l’énergie pour les réchauffer et cela l’affaiblira en énergie.

Si on ne peut pas faire autrement, il est conseillé de finir le repas par un thé ou une tisane chaude.

4- Equilibrer les aliments en fonction de leur nature et de leur saveur :

Comme nous pouvons le voir dans le tableau des 5éléments, la rate appartient à l’intersaison, c’est une saison intermédiaire entre 2 saisons dans le calendrier chinois.

C’est une saison équilibrée entre le yin (le froid) et le yang(la chaleur), c’est pour cela qu’il est bon d’équilibrer les aliments de nature froides et de nature chaude, si vous voulez plus de précisions, vous pouvez lire mon article sur la nature des éléments :

Et celui sur les 5 natures

5-Privilégier les aliments de saveur douce ou sucrée

La saveur associée à la rate est la saveur douce ou sucrée.

De nature yang, la saveur sucrée est tonifiante, c’est-à-dire qu’elle fournit l’énergie nécessaire à la dépense quotidienne et qu’elle renforce la vitalité de l’être humain

Les aliments de saveur douce sont de nature neutre et nourrissent l’aspect yin de l’essence vitale.

Les aliments de saveur douce ou sucrée se retrouvent parmi beaucoup de fruits, de légumes racines et tubercules, de céréales, miel, sucre de canne, betterave, viandes, poissons, œufs

Attention: une saveur associée à un organe, en excès peut léser cet organe et produire l’effet contraire.


7 conseils pour renforcer l’énergie de la rate en médecine chinoise

6-Privilégier les modes de cuisson de type neutre

Ces modes de cuisson sont: la cuisson à la vapeur, à l’étouffée, au court-bouillon,…

La cuisson à la vapeur fait partie de la tradition culinaire chinoise, elle est utilisée pour cuire les petits pâtés, les raviolis…elle préserve la saveur et la nature énergétique des aliments.

La cuisson à l’étouffée et le mijotage se font à basse température, elle permet de préserver les “essences subtiles” des aliments.

Les épices favorisent l’énergie de la rate

7-Favoriser les épices et les aromates

Parmi celles qui favorisent l’énergie de la rate, nous pouvons citer :

  • l’aneth (renforce la rate, aide à la digestion ,calme nausées et diarrhées)
  • cardamone ( digestif, antispasmodique, indigestion, inappétence)
  • gingembre frais et sec (antiémétique, digestif)
  • muscade (anti-diarrhéique, apéritif, digestif, antalgique des voix digestives)
  • girofle (anti-diarrhéique, antalgique et purifiant des voies digestives, hoquet)
  • cannelle (apéritive, digestive, anti-diarrhéique, antalgique des voies digestives, hoquet )
  • poivre noir (anti-diarrhéique, antiémétique, antalgique des voies digestives, apéritif, digestif)
  • piment de cayenne (antalgique des voies digestives, antiémétique, anti-diarrhéique, apéritif, digestif
  • coriandre (apéritif, digestif, nausée, distension abdominale )
  • graines de fenouil (antalgique des voies digestives, apéritif, antiémétique, douleur et sensation de froid dans l’estomac et l’abdomen )

Conclusion

Nous avons vu dans cet article , 7 conseils pour renforcer l’énergie de la rate, mais comme je l’avais expliqué dans un précédent article :

Il existe une relation de domination entre le foie et la rate, c’est-à-dire, si l’énergie du foie est trop puissante, celle -ci va dominer l’énergie de la rate et l’affaiblir, d’où la nécessité de garder un bon équilibre entre les différents organes.

De plus, d’après la théorie d’engendrement: la terre engendre le métal, ce qui se traduit par l’énergie de la rate engendre l’énergie du poumon, donc si l’énergie de la rate est faible, cela aura des répercussions sur le poumon.

Bibliographie : “Pour guérir, mangez !” Dr You-wa Chen; “Ma bible de la diététique chinoise” de Marie Borrel; “Ces aliments qui nous soignent ” de Philippe Sionneau et Josette Chapelet

Pour en savoir plus, voici différents liens :

    Si vous avez aimé l'article, je vous invite à le partager ! :)

    Articles recommandés

    8 commentaires

    1. Article très intéressant, j’aime beaucoup tout ce qui tourne autour de la médecine chinoise, cela m’a toujours attiré ! De vrais bons conseils dans cet article 😊

    2. Vraiment intéressant. On ne prend pas toujours assez soin de sa rate alors que c’est un organe important. Merci pour tes supers conseils 🙂

    3. Merci pour ces très bon conseil. Je vais suivre tous ces bons conseils, surtout de manger à la température du corps et de finir le repas par une tisane.

    4. Je n’ai pas d’aneth et cardamone, et je ne suis pas habituée à les utiliser dans ma cuisine, quelques fois du cardamone dans des préparations à infuser toutes prêtes, de ce fait, je vais les introduire dans mon alimentation, je pense que cela aura alors un effet bénéfique dans le préservation de ma rate.

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :